Yunyi GUAN Le Clou 22 biennale de la jeune création des Amis du musée d'arts de Nantes

Yunyi GUAN

La quête que poursuit Yunyi Guan trouve son essence dans la manipulation de la matière. Les formes qui naissent de la main de la plasticienne sont évocatrices du geste fabricateur qui induit le passage du matériau à l’état de nature (industrielle ou non) au matériau à l’état de culture. L’attention portée à la matière elle-même précaire et instable dans sa constitution et la mise en évidence de ses potentialités traduisent la préférence pour un art où l’expérimental prévaut sur le maîtrisé, un art ambigu qui laisse transparaître le hasard comme action première. Les formes qui en résultent gardent les traces de leur naissance aléatoire, nées des remous de la substance et des questionnements de leur auteur sur le temps – éphémère, sensible, temps de la disparition - et la mémoire. Les matériaux, choisis avec soin par Yunyi Guan de manière judicieuse et intentionnelle, (tissu, polystyrène, mousse expansive, fils, cordes) ont une consistance, une couleur, un grain, une lumière intrinsèque qui les poussent vers une certaine destinée ou une vocation formelle que l’artiste sait exploiter. Elles lui procurent un élément actif qui devient déterminant du processus créatif, le « dépôt d’intentionnalité » comme le nommait Marcel Duchamp. Les pièces qu’elle crée de la sorte offrent un espace haptique, tactile et mouvant dans lequel le regardeur peut se laisser happer.

Isabelle de Maison Rouge